Les perspectives d'investissement de la Thaïlande pour 2018 - ASEAN Business News

Les perspectives d’investissement de la Thaïlande pour 2018

Posted by

Écrit par : Vasundhara Rastogi

Édité par : Vincent Bonhaume

La Thaïlande est une économie relativement développée avec un statut de pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. Situé au cœur de l’Asie du Sud-Est, le pays sert de passerelle vers l’un des marchés les plus dynamiques du monde. Malgré une décennie d’instabilité politique et de chocs économiques, l’économie a progressé de 3,7% en 2017 et devrait atteindre une croissance de 4% en 2018, grâce à de fortes exportations et à un marché de consommation domestique dynamique. Cependant, par rapport à certains de ses voisins, le taux de croissance du pays est parmi les plus bas en Asie du Sud-Est.

Climat d’investissement

Bien qu’elle soit une économie à croissance modérée, la Thaïlande offre des ressources abondantes et une main-d’œuvre qualifiée et rentable pour les investisseurs étrangers. La Thaïlande a un cadre politique d’investissement bien défini qui encourage la libéralisation et favorise le libre-échange. Le gouvernement, à travers ses nombreuses agences telles que le Board of Investment (BOI) et l’Industrial Estate Authority de Thaïlande (IEAT) et ses nombreux accords bilatéraux, offre de nombreuses incitations fiscales et non fiscales pour soutenir les investisseurs. Les investisseurs peuvent tirer des avantages significatifs des accords tels que l’accord d’investissement global de l’ASEAN, l’accord-cadre sur les services de l’ASEAN et le traité d’amitié et de relations économiques entre la Thaïlande et les États-Unis.

La Foreign Business Act de 1999 est la principale loi qui régit la plupart des activités d’investissement des ressortissants étrangers. Depuis sa mise en œuvre, la loi a ouvert plusieurs nouveaux secteurs d’activité à l’investissement étranger et a augmenté les participations maximales autorisées dans certains secteurs au-delà de la limite standard de 49%. La loi limite la participation de la majorité étrangère dans certaines entreprises ; Cependant, cette restriction ne s’applique pas à la plupart des entreprises de fabrication.

Des études internationales telles que le rapport « Ease of Doing Business » de la Banque mondiale ont récemment classé la Thaïlande parmi les destinations d’investissement les plus attrayantes d’Asie du Sud-Est. Le rapport de 2018 a fait passer la Thaïlande du 46e au 26e rang du classement, plaçant le pays parmi les trois premières destinations d’investissement de l’ASEAN.

Économie

L’économie thaïlandaise dépend fortement des exportations, les exportations représentant plus des deux tiers de son produit intérieur brut (PIB) total. Certaines de ses principales exportations comprennent le matériel informatique, les véhicules et pièces automobiles, les bijoux et les circuits électriques. Le pétrole brut, les machines, les pièces et les produits en acier allié et en acier sont également parmi les principaux produits d’importés.

Sur le plan sectoriel, les secteurs de l’industrie et des services représentent environ 90% du PIB. La Thaïlande a une base industrielle diversifiée et est connue pour la fabrication de matériel électronique, d’acier et d’automobiles dans le monde entier. Le pays est un centre d’assemblage pour les marques automobiles internationales.

Le secteur des services, y compris le tourisme et les services financiers, emploie près de 38% de la population active. Le pays est parmi les 10 premières destinations de voyage dans le monde.

Le secteur agricole, composé principalement de petites exploitations agricoles, contribue à moins de 10% du PIB mais emploie environ un tiers de la population active. Le pays est l’un des principaux producteurs et exportateurs de riz et possède également le caoutchouc, le sucre, le maïs, le jute, le coton et le tabac comme principales cultures. La pêche est également une activité économique importante, les crevettes d’élevage étant un important produit d’exportation.

Initiatives gouvernementales en 2017

En 2017, le gouvernement thaïlandais a modifié la Loi sur la promotion des investissements B.E.2520 (1997) par la Loi sur la promotion des investissements B.E 2560 (2017). La nouvelle législation élargit la portée des incitations – fiscales et non fiscales – offertes aux investisseurs étrangers. Par exemple, l’exonération des droits d’importation qui était auparavant limitée aux matières utilisées pour la fabrication en vue de leur réexportation a été révisée pour inclure les matières importées pour usage domestique dans les activités de recherche et développement et les essais connexes.

Le gouvernement a également annoncé la nouvelle Loi sur l’amélioration de la compétitivité nationale pour Targeted Industries, B.E. 2560 – dans le cadre de la stratégie de promotion des investissements à long terme de la Thaïlande, la Thaïlande 4.0 et le programme national de transformation des investissements. La nouvelle loi vise à renforcer la compétitivité des industries en ligne avec les capacités de la Thaïlande. En conséquence, l’investissement étranger sera encouragé dans certaines industries qui sont nouvelles dans le pays ou qui utilisent de nouvelles technologies ou une production avancée qui favorisera le développement et la promotion de l’innovation.

La plupart des incitations sont les mêmes que les incitations BOI existantes, sauf que la nouvelle loi offre également une exemption de l’impôt sur les sociétés jusqu’à 15 ans et une subvention à un projet promu.

En outre, le gouvernement a annoncé des investissements dans plusieurs grands projets d’infrastructure, notamment la modernisation des chemins de fer et des aéroports, le transport ferroviaire à grande vitesse et le couloir économique de l’Est, afin de faire de la Thaïlande l’une des destinations préférées. Projet de 45 milliards de dollars EU, la CEE fait référence à des zones économiques spéciales couvrant plus de 48 millions de mètres carrés dans les trois provinces orientales de Chonburi, Rayong et Chachoengsao.

De plus, le gouvernement a mis l’accent sur l’attraction d’investissements dans six secteurs qui ont été jugés essentiels aux objectifs de développement du pays. Ces six industries cibles comprennent l’agriculture et l’agro-industrie, l’énergie alternative, l’automobile, l’électronique et les technologies de l’information et de la communication (TIC), la mode et les services à valeur ajoutée tels que le divertissement, la santé et le tourisme.

Perspectives pour 2018

L’incertitude politique plane en Thaïlande, alors que le pays va vivre d’importantes élections cette année. Il a été sous contrôle militaire depuis 2014. Pourtant, en termes de croissance à long terme, l’économie thaïlandaise semble être très résiliente.

En termes d’investissement, le projet de loi nouvellement approuvé sur le développement de la CEE devrait générer une nouvelle vague d’IDE dans le pays. La nouvelle loi accélérera le développement de projets d’infrastructure dans le corridor et facilitera la réglementation des investissements dans la région, notamment en permettant la propriété étrangère de terres pour des investissements spécifiques, qui est par ailleurs interdite en Thaïlande.

En plus des perspectives d’investissement positives, la Thaïlande se targue également de fondamentaux économiques solides: une inflation et des taux d’intérêt stables, un chômage faible et un niveau d’endettement public et extérieur raisonnable. En 2017, l’économie a connu la croissance la plus rapide en plus de quatre ans, soit de 3,9 à 4,0%. Avec la reprise des exportations, la poursuite d’une croissance vigoureuse du tourisme et la hausse des investissements publics et privés, l’économie thaïlandaise devrait enregistrer une hausse significative cette année.

 

A Propos de Nous

Asia Briefing Ltd. est une filiale de Dezan Shira & Associates. Dezan Shira est un cabinet spécialisé dans l’nvestissement direct à l’étranger, fournissant à travers l’Asie des services de conseil juridique, fiscal et opérationnel, ainsi que des solutions en comptabilité, audit, et ressources humaines.

Vous pouvez nous contacter à asean@dezshira.com ou télécharger notre brochure ici.

Restez informés des dernières nouvelles concernant les investissements et le milieu des affaires en Asie en souscrivant à notre newsletter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *